Quoi de neuf chez Terroir mon amour ? Nous inaugurons le mois du fromage ! 

Kézako ? Pendant un mois, nous mettons en avant toute la richesse des savoir-faire de nos producteurs et affineurs de fromages dans toute la France. 

Cette semaine, c'est au creux des montagnes de Savoie que nous vous amenons. Pour vous préparer une sélection unique, la crème de la crème des fromages savoyards, nous sommes partis sur les routes de montagne à la rencontre d'Éric, un affineur pas comme les autres. De ce voyage nous vous avons rapporté quatre pépites : une raclette crémeuse, une tomme au foin, un tarentais de chèvre crémeux et une tomme à la bière.
Vous avez déjà l'eau à la bouche ? C'est normal, et ça ne fait que commencer ! 


Une raclette affinée dans les anciens abris anti-aériens de la ville de Chambéry. Oui vous avez bien lu ! 
Si la raclette est connue pour être un grand classique savoyard, celle-ci pourrait vous étonner. Sa particularité ? Elle a été affinée par Éric et son équipe de maîtres affineurs dans une cave très particulière. En effet, il s'agit des abris anti-aériens de la ville de Chambéry, qui ont servis durant la Seconde Guerre mondiale. Ces longs tunnels présentent un taux d'humidité élevé et une température stable ce qui en fait des lieux parfaits pour l'affinage des fromages. Cette raclette crémeuse a tranquillement atteint son affinage idéal au bout de 2 mois sur une planche d'épicéa. Retournée et frottée quotidiennement par Éric, son goût et sa texture ont été contrôlés de A à Z. Tout ce soin fait de cette raclette un produit 100% artisanal. Avec sa belle belle croûte orangée aux reflets rosâtres, sa pâte moelleuse et son incroyable goût beurré, cette raclette vous séduira instantanément ! 

Authentique et atypique : la jolie tomme de vache au foin ! 

Connaissez-vous l'histoire de la tomme au foin ? À l'origine, le foin était utilisé pour transporter les tommes sans risquer de les abîmer. Aujourd'hui, Éric a eu la très bonne idée de se servir du foin pour sublimer l'affinage de ses tommes. Pendant 2 semaines, Éric retourne et frotte ses tommes à la main pour que le foin et donc l'arôme se repartisse de manière égale. Directement après, elle est prête à être dégustée ! Et la dégustation justement, parlons-en ! Cette tomme présente un goût original qui mêle odeur de foin fraîchement coupé, une douceur crémeuse et des notes délicatement herbacées. Sa pâte est souple et ravira les amateurs de fromages aux goûts équilibrés. Cette tomme au foin est un véritable concentré du terroir de Savoie ! 

Des biquettes blanches et alpines réunies dans le plus doux des fromages de chèvre : le tarentais crémeux. 

Le Tarentais vous connaissez ? Non ? Ce n'est pas étonnant. Bien qu'excellent, ce fromage bénéficie d'une réputation encore confidentielle. Il s'agit d'un fromage de chèvre typique de Savoie et plus particulièrement du Beaufortain, une région à cheval sur la Savoie et la Haute-Savoie. Préparé à partir du lait de chèvres de race chamoisées et saanen, il présente une particularité bien à lui : il est issu du lait de deux traites, celle de la veille (froid) et celle du matin (chaud). Moulé à la main et avec attention, il est ensuite glissé dans des petits moules ronds. Affiné pendant 2 à 3 semaines en chambre froide, le Tarentais présente un goût unique. Ceux qui craignent habituellement le goût si particulier du chèvre seront conquis. En effet, il est reconnaissable entre mille autres fromages de chèvre par sa douceur et sa saveur délicate. Avec sa texture texture friable et très fondante il plaît aux petits comme aux grands ! 

Idéale pour l'apéro : la tomme à la bière affinée dans un ancien tunnel creusé à 65 mètres sous la montagne ! 

Comme la raclette crémeuse, cette tomme à la bière est affinée dans un tunnel. Il s'agit de celui de Rognaix, creusé à 65 mètres de profondeur sous la montagne qui servait après guerre au stockage de munitions, dynamites et matériaux pour la construction de barrages hydroélectriques savoyards. Il était à l’abandon depuis de nombreuses années quand Éric, séduit par son humidité et son atmosphère à décidé de lui donner une seconde vie et de le transformer en cave d'affinage.
C'est dans ce tunnel que cette tomme est morgée au houblon, salée, puis retournée à la main.  Ce traitement très particulier mêlé à l'ambiance de la cave d'Éric offre à la tomme un affinage artisanal, à l'ancienne et de grande qualité. Et le goût alors ? Cette tomme présente des notes de foin humide qui se mêlent à la bière. Le houblon vient ainsi parfumer cette tomme, et en faire un fromage riche en goût, qui persiste longtemps en bouche. Un beau mélange de notes florales et houblonnées que vous ne trouverez pas ailleurs !